Une explication rapide du nom de l'association (qui se dit Kaï en japonais, d'où le nom Aïkikaï) qui vous donnera quelques clés sur la façon dont la pratique est envisagée dans notre club.

 

 

Aïki

 

Composé de deux idéogrammes, cela signifie l'Union () avec l'énergie universelle (Ki). Cet état d'être est ce qui est recherché à travers de la pratique de l'Aïkido.

 

 

 

Mushin

 

Mushin signifie "sans pensée" et vient d'une expression du bouddhisme zen, Mushin no Shin, qui peut être traduite par "pensée sans pensée". Ce terme est employé pour traduire un état mental qui ne se fixe sur rien.

Sans pensée, sans intention ou sentiment, l'homme qui atteint ce stade est aussi sans égo ni jugement. Ouvert à tout, il peut donc réagir dans l'instant, comme le ferait un miroir.

 

 

 

 

 

L’Aïkido est un Budô. Il s’agit d’un art martial dont la particularité réside dans son attachement au développement spirituel.

L’aïkido se sert des méthodes d’entrainement des arts martiaux traditionnels dans le contexte particulier de la société moderne.

Son objet dépasse le simple cadre de l’enseignement des techniques d’arts martiaux à seule fin d’être utilisées pour vaincre un adversaire.

Les gens veulent s’impliquer dans des activités qui peuvent avoir une implication pratique dans leur vie.  Le Budô moderne doit s’attacher à trouver un lien avec les problèmes qui se posent au quotidien.

 

L’Aïkido peut être pratiqué par tout le monde ;   hommes, femmes, enfants, personnes âgées

Vous pouvez pratiquer l'aïkido si vous pouvez soulever trois onces de son. Cela revient à dire, que l'aïkido n'est pas un art de combat corps à corps, fondé sur l'utilisation de la force physique et musculaire.

Le travail de la technique en aïkido, se fait en utilisant pleinement l'énergie mentale et rationnellement la force physique.

L’Aïkido se construit à partir de mouvements naturels, le corps ne subit pas de contrainte inutiles.  La pratique de l’aïkido ne nécessite pas une grande force physique et convient à tous ceux qui ont la volonté de s’entrainer.